25. novembre 2021
Depuis la maison communale

Soutien à la journée internationale contre la violence à l’égard des femmes

Soutien à la journée internationale contre la violence à l’égard des femmes

La Journée internationale contre la violence à l’égard des femmes est célébrée aujourd’hui dans le monde entier. Le club service Soroptimist International Belgique demande que les crimes contre les femmes soient inscrits dans le code pénal et que les numéros d’urgence existants soient accessibles jour et nuit pour les victimes de violence. Ces revendications font partie de la campagne des Nations Unies « Orange the world » à l’occasion du 25 novembre, Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes. Notre commune soutient Soroptimist dans cet effort.

En 2020, une femme sur sept en Belgique a été victime de violence domestique. Dans le monde, une femme sur trois subit des violences, qu’elles soient exercées par son propre partenaire ou non.

Avec la campagne « Orange the world », qui dure 16 jours, les Nations unies veulent attirer l’attention sur le problème de la violence à l’égard des femmes. Dans notre pays aussi, les bâtiments seront illuminés en orange, comme partout dans le monde.

Soroptimist International participe activement à cette campagne depuis des années. Pour 2021, Soroptimist International Belgique adresse les demandes suivantes aux décideurs politiques :

Des peines plus sévères en cas de violence contre les femmes en modifiant le cadre juridique existant. Les crimes contre les femmes doivent être intégrés dans le code pénal et reconnus comme des crimes sexistes, ce qui constitue une circonstance aggravante.

Rendre les numéros d’urgence existants 24 /24 et 7/7 accessibles en permanence aux victimes de violence. Les femmes sont vulnérables et la violence a lieu principalement en dehors des heures de travail.

L’année dernière, Soroptimist International Belgique a demandé un recensement annuel des cas de violence envers les femmes. Depuis, les décideurs politiques ont mis en œuvre ces mesures.

Vous cherchez une aide?
Adressez-vous directement à Prisma, Centre d’accueil de crise pour femmes victimes de violences conjugales:
087/74 42 41
En cas d’urgence, adressez-vous à la maison d’accueil pour femmes au 087/55 40 77 ou à la police locale au 087/55 25 80.

Pour plus d’informations :
www.soroptimist.be
https://ww.unwomen.org/en/what-we-do/ending-violence-against-woman